Publication date: 
23/01/2019 - 11:15

Après-midi d’inspiration sur le thème des RH

Le 10 décembre, le SPF BOSA a organisé un après-midi d’inspiration sur le thème des RH, à destination des managers, directeurs RH et experts RH. Quatre universitaires se sont exprimés sur les nouvelles perspectives en matière de leadership, flexibilité de la carrière, numérisation et image de marque de l’employeur (« employer branding »). En outre, le public a pu s’inspirer de projets internes et externes à l’administration fédérale.
image/jpeg

Cet après-midi d’inspiration avait pour but de donner aux professionnels et responsables des RH un aperçu élargi des thèmes relatifs aux RH sur lesquels l’administration fédérale entend mettre l’accent au cours des prochaines années.

Quatre universitaires se sont exprimés sur les nouvelles perspectives en matière de leadership, flexibilité de la carrière, numérisation et image de marque de l’employeur. En outre, le public a pu s’inspirer de projets internes et externes à l’administration fédérale.

Sarah Scaillet, administratrice générale du Service fédéral des Pensions, a tout d’abord présenté une introduction. Elle a principalement abordé les défis posés par la fusion des services de pension ainsi que les choix effectués dans ce cadre, par exemple en matière d’autogestion et de nouveau leadership.

 

Leadership

Koen Marichal, professeur à l’Antwerp Management School, a fait part de quelques réflexions basées sur ses recherches approfondies et a insisté sur l’importance du leadership partagé et de l’auto-organisation. L’intervenant suivant fut Dirk Vandendriessche d’Actiris, office bruxellois pour l’emploi. Leur vision du leadership, qui se base sur un cadre de valeurs clair, démontre pleinement l’importance de l’existence de valeurs au sein d’une organisation.

 

Flexibilité de la carrière

Le professeur Laurent Taskin de la Louvain School of Management s’est livré à un exposé passionnant sur la mobilité des talents et l’importance d’un management humain dans cette optique. Le projet « Talent on the move » en est un parfait exemple. Il consiste en différentes initiatives visant à enrichir la carrière des fonctionnaires. Sabine Jennes, coordinatrice du programme, a mis en avant le succès ainsi que le potentiel de croissance du projet.

 

Numérisation

Le docteur Philip Rogiers de la Vlerick Business School a démontré que la numérisation peut constituer une valeur ajoutée pour le management des talents. ML6, une start-up qui aide les organisations dans la mise en œuvre de l’intelligence artificielle (IA), a mis en lumière le fait que de nombreux processus de RH peuvent évoluer et évolueront sans doute à l’avenir sous l’influence de l’AI.

 

Image de marque de l’employeur

Enfin, le docteur Griet Van Der Vurst, de la Hogeschool Gent a plaidé en faveur de l’amélioration de l’« employer branding ». Comment améliorer l’image de l’administration fédérale de manière à susciter, chez de futurs collaborateurs, l’envie de travailler pour nous. Aurélie Damster du SPF BOSA a présenté quelques conseils et astuces en matière d’image de l’employeur ainsi que des actions déjà entreprises par les administrations fédérales pour améliorer leur image. Le dernier projet abordé fut Molengeek, un espace de travail partagé, où des personnes issues d’horizons différents se retrouvent pour apprendre le codage. Nombre de leurs collaborateurs connaissent la réussite en tant qu’entrepreneurs ou consultants, sans pour autant avoir suivi une formation IT classique.

 

Laura Szabo, présidente du réseau des directeurs P&O, a clôturé l’après-midi par une brève synthèse, après quoi des échanges intensifs se sont poursuivis autour d’un délicieux « walking dinner ». Les participants pouvaient également visiter différents stands de start-up innovantes. Les idées novatrices constituent sans aucun doute un apport enrichissant pour la politique des RH de l’administration fédérale dans les années à venir.